Réécriture

  Je vous propose une réécriture de vos textes, souvent appelée "rewriting", sur support numérique ou papier.

 

Exemple

Texte d'origine

Je me mis à faire beaucoup de sport, 12 heures environ par semaine quand je travaillais le matin et 6 heures la semaine de l'après-midi, plus le vélo le dimanche matin. Donc j'oubliais mon mal-être. J'étais drogué par le sport, je ne pouvais plus m'en passer. Je ne pesais plus que 65 kg pour 1 mètre 83. Je n'avais plus de force, j'ai demandé conseil, on me dit que c'était normal car je n'avais plus de graisse, pour y remédier il fallait revoir mon alimentation et prendre des protéines. Mais je n'en avais pas les moyens financièrement pour suivre ces indications. Donc, en Juillet, j'ai mis fin à ces activité cela me manquait énormément.

Texte réécrit

  Pour me sortir de ma torpeur, j'ai commencé à pratiquer beaucoup de sport ; environ douze heures par semaine, lorsque je travaillais le matin, et six heures, les semaines de l'après-midi. Je faisais, en plus, du vélo, tous les dimanches. C'est ainsi que j'ai semé mon mal-être. Je devenais véritablement accro à l'exercice. Je ne pesais plus que soixante-cinq kilos, pour mon mètre quatre-vingt-trois. Je n'avais plus de forces. Quand j'ai demandé conseil, on m'a répondu que c'était normal, car mon corps ne disposait plus d'aucune graisse. Pour y remédier, je devais revoir mon alimentation et ingurgiter plus de protéines. Je n'avais malheureusement pas les moyens de suivre ces prescriptions. En juillet, j'ai donc mis un terme à mes activités sportives, qui m'ont alors énormément manqué.



Mais pour donner il faut posséder, et nous ne possédons d'autre vie, d'autre sève, que les trésors hérités du passé et digérés, assimilés, recréés par nous.

S.Weil